fbpx

Quelles sont les étapes à suivre pour devenir consultant indépendant ?

14 mars 2020
Gratuit dowi - Expert comptable en ligne

Outil de facturation en ligne

sans engagement S'inscrire
Je me lance

Si vous souhaitez exercer librement tout en mettant votre expertise au service du développement de différentes entreprises, optez pour le métier de consultant. Que faut-il faire pour évoluer dans le secteur du consulting ? Détails sur les démarches à suivre pour devenir consultant indépendant.

Qu’entend-on par consultant ?

Le consultant fait partie des professionnels les plus sollicités par les entreprises, et surtout en période de crise. Cela s’explique par le fait que l’intervention d’un consultant peut impacter positivement sur les performances d’une société, quelle que soit son activité.

En effet, les organisations faisant face à une situation critique pour mieux résoudre leurs problèmes ainsi que celles qui désirent booster leurs performances ont besoin d’un avis extérieur pour mieux comprendre le marché dans lequel elles évoluent.

Les entreprises et sociétés engagent le plus souvent des consultants spécialistes en : gestion des crises financières, réalisation de transactions dites complexes ou encore en étude de marché. Néanmoins, le métier de consultant ne se limite pas au management d’entreprise.

Comment se lancer dans le consulting ?

Nombreux sont ceux qui désirent devenir consultants, mais le consulting n’est pas fait pour tout le monde. Pour pouvoir devenir consultant, il faut avoir une expertise et encore, savoir la vendre.

Les entreprises n’engagent les consultants que pour une courte période de collaboration. De ce fait, un consultant n’est autre qu’un freelance. Niveau recrutement, il existe de nombreuses plateformes en lignes qui permettent aux freelance et aux organisations de se mettre en contact.

D’autre part, être consultant signifie également réaliser une profession libérale. Sachant que les professions libérales sont classées en deux catégories : celles qui sont réglementées et celles qui ne sont pas régies par les textes (dont l’activité de conseil). En choisissant, de ce fait, d’exercer ce métier, vous vous donnez la possibilité de choisir parmi différents régimes juridiques.

Devenir consultant : quelles sont les qualifications requises ?

Pour pouvoir faire du consulting, vous devez maîtriser le domaine dans lequel vous souhaitez évoluer. En principe, un consultant doit être un excellent communicant et posséder une bonne capacité d’analyse. La curiosité et la réactivité sont également des qualités inhérentes à ce métier.

Par ailleurs, si devenir consultant vous intéresse réellement, vous devez avoir plusieurs années d’expérience ainsi que des connaissances approfondies sur votre secteur d’activité. C’est-à-dire, avoir une spécialisation, car consultant signifie expert.

Ainsi, évitez de papillonner d’un domaine à un autre, focalisez-vous sur un sujet précis. Car, même s’il est vrai qu’il n’y a pas de formation à proprement dit en consulting, il vous est possible d’étoffer vos connaissances au fil des années.

Quelles sont les démarches à suivre pour devenir consultant indépendant ?

Un consultant sollicité doit, avant toute chose, s’informer sur la culture entrepreneuriale de l’entreprise qui l’engage. Connaître le contexte lui permettra de proposer des solutions pertinentes à son client.

Voici les différentes étapes par lesquelles vous devrez passer si vous envisagez d’intégrer le secteur du consulting.

Etape 1 : suivre des formations pour gagner en compétences

Avant de vous lancer dans le métier de consultant, vous devez dresser un tableau des avantages et des inconvénients qui accompagnent ce titre. Sachez qu’il vous faudra posséder plusieurs certifications témoignant de votre aptitude à résoudre telle ou telle situation, à former des personnes, à créer une équipe, à vendre, etc.

Vos diplômes et attestations de formation vous permettront de faire face à la concurrence, mais également de vous créer une meilleure réputation professionnelle.

D’autre part, un consultant doit posséder plusieurs qualités, dont l’esprit d’initiative, et un sens de l’éthique professionelle. Des qualités qui lui seront transmis par ses professeurs ou coach lors des ateliers et formations auxquels il assistera.

Etape 2 : délimiter son ou ses domaines d’intervention

Bien avant de vous former pour le travail de consultant, vous devez savoir dans quel(s) domaine(s) vous souhaitez vous lancer. Et c’est au fur et à mesure que vous vous formerez que vous pourrez vous orienter vers une spécialisation et ainsi offrir des prestations à grande valeur ajoutée.

A noter que les consultants ne sont pas limités à un seul domaine. Il existe des consultants en recrutement, en gestion de ressources financières, en mise en place de stratégie d’organisation, des graphistes consultants, des consultants webmarketer, des architectes consultants, etc.

Etape 3 : mettre en place une stratégie

Lorsque vous aurez trouvé vos marques et  maîtriserez votre domaine de prédilection, il vous sera nécessaire de mettre en place un business plan pour développer votre activité et votre réseau de contacts. Pour ce faire, vous pourrez par exemple intégrer un réseau professionnel.

Pour  augmenter vos chances de réussite, vous devez bien définir votre cible et ainsi, mieux appréhender le marché dans lequel vous souhaitez vous faire une place. Pour connaître votre niveau d’expertise, n’hésitez pas à demander des feed-back de vos clients.

Etape 4 : définir un mode de facturation

Pour  démontrer votre professionnalisme, optez pour un mode de facturation simple et détaillé. La meilleure façon de procéder est de calculer votre tarif journalier en y incluant toutes les dépenses relatives à votre activité, les bénéfices souhaités ainsi que les impôts à payer.

Cette façon de procéder vous permettra de facturer vos clients par projet, suivant vos propres tarifs (par jour ou par heure de travail).

Consultant :quelle forme juridique choisir ?

En tant que professionnel vous devez choisir un statut juridique. Vous avez le choix entre plusieurs formes juridiques dont les deux suivantes : entreprise individuelle et société.

Le statut de société pour préserver votre patrimoine

La structure sociétale garantit la protection de vos biens personnels, car votre responsabilité en tant que professionnel sera limitée à vos apports. En outre, le statut de société est plus apprécié par les entreprises et vous fera profiter d’une bonne visibilité.

Si vous envisagez d’exercer le métier de consultant seul, choisissez l’EURL (SARL unipersonnelle) ou la SASU. Ces formes juridiques vous permettront de profiter des avantages offert par la SAS et la SARL sans devoir subir les contraintes que ces régimes imposent.

Il convient de souligner que la plupart des consultants adoptent la SASU, du fait qu’elle soit souple et permet au président de bénéficier d’une affiliation au régime général de la sécurité sociale.

Le statut de consultant auto-entrepreneur

Si vous pour mieux exercer votre métier vous choisissez comme régime juridique la micro-entreprise, votre activité prend automatiquement la forme d’une entreprise individuelle.

Néanmoins, même si le régime d’auto-entreprise présente certains avantages, ses inconvénients (dont le seuil maximum de Chiffre d’Affaires) méritent que vous vous y attardiez.

Ainsi, si après mûre réflexion vous estimez que le régime d’auto-entreprise ne vous convient pas, sachez que vous pourrez opter pour un portage salarial. Cette alternative vous permettra d’exercer votre activité librement sans devoir créer une entreprise.

En effet, en choisissant de collaborer avec une société de portage salariale, vous bénéficierez de plusieurs avantages. Non seulement vous garderez votre statut de salarié, mais en plus, vous obtiendrez un contrat de travail tout en conservant votre autonomie.

Besoin de conseil et d'être suivi par un vrai expert comptable en ligne ?

Découvrez nos offres
dowi - Expert comptable en ligne

Rejoins la communauté des Doweurs

Partage tes expériences et profite des conseils des experts. Viens vite dans notre groupe Facebook.

Rejoins le groupe

Et suis nos actualités